DÉMOCRATIE NATIONALE

Dossier spécial


Nos dossiers spéciaux ont pour vocation la RÉINFORMATION

L'ethnocide des Européens

6 - L'immigration extra-européenne


Introduction

Depuis la chute du régime de Kadhafi, en 2011, le nombre d'Africains migrant vers l’Europe à travers un pays en plein chaos a explosé. L'instabilité de plusieurs pays africains favorise et amplifie ce flux migratoire.

L’Europe à tout prix

Des centaines de milliers de personnes en provenance d’Afrique et du Moyen-Orient ont traversé la mer Méditerranée au péril de leurs vies en quête de l'eldorado européen.

Des millions d'autres sont en route pour l'Europe ! En provenance de Syrie et d’Afghanistan mais aussi d’Erythrée, du Soudan et de nombreux pays d’Afrique de l’Ouest, de jeunes gens, parfois des familles entières tentent de rejoindre l’Europe dans l’espoir de lendemains meilleurs.


Immigration boat

Des millions de migrants africains

sont en route pour l'Europe

La Libye, plaque tournante de l’émigration dans le nord de l’Afrique

Selon l’Organisation internationale pour les migrations, 90 % des migrants africains ont gagné l’Italie via la Libye et 10 % depuis l’Egypte. Les Ouest-africains — surtout du Mali, Sénégal, Gambie, Ghana, et Nigeria — arrivent en Libye à Sabha via le Mali et le Niger avant de pouvoir gagner Tripoli. Ils parcourent plus de 10 000 kilomètres en quelques semaines voire des années.
Carte de l'Afrique

Tripoli

Contrôlée par différents groupes armés, la capitale libyenne est le lieu de départ des bateaux vers l'Europe.

Ajdaiya

Cette ville libyenne au sud de Benghazi est l'un des ports majeurs de départ vers l'Europe pour les migrants désirant traverser la Méditerranée

Khartoum

 La capitale du Soudan est le dernier endroit hospitalier avant de traverser le Sahara avec les passeurs.

Addis-Abeba

 La capitale éthiopienne est la première étape majeure pour de nombreux migrants de la Corne de l'Afrique désirant se rendre en Libye.

Sabha

première étape libyenne pour les migrants d'Afrique de l'Ouest. C'est aussi le début d'un long voyage ou calvaire pour ceux qui rêvent de gagner l'Europe.

Agadez

La grande ville touareg du nord du Niger constitue le dernier endroit hospitalier avant de plonger dans le désert libyen

Gao

A plus de 1000km de Bamako, cette ville carrefour, autrefois aux mains des djihadistes d'AQMI, Mujao et Ansar-Dine, a une position idéale pour gagner le Niger par la route.

Niamey

après avoir traversée la frontière malienne, les migrants se retrouvent dans la capitale nigérienne.

Bamako

capitale du Mali, première étape majeure des migrants ouest-africains vers la Libye
  • Tripoli

    Contrôlée par différents groupes armés, la capitale libyenne est le lieu de départ des bateaux vers l'Europe.
  • Ajdaiya

    Cette ville libyenne au sud de Benghazi est l'un des ports majeurs de départ vers l'Europe pour les migrants désirant traverser la Méditerranée
  • Khartoum

     La capitale du Soudan est le dernier endroit hospitalier avant de traverser le Sahara avec les passeurs.
  • Addis-Abeba

     La capitale éthiopienne est la première étape majeure pour de nombreux migrants de la Corne de l'Afrique désirant se rendre en Libye.
  • Sabha

    première étape libyenne pour les migrants d'Afrique de l'Ouest. C'est aussi le début d'un long voyage ou calvaire pour ceux qui rêvent de gagner l'Europe.
  • Agadez

    La grande ville touareg du nord du Niger constitue le dernier endroit hospitalier avant de plonger dans le désert libyen
  • Gao

    A plus de 1000km de Bamako, cette ville carrefour, autrefois aux mains des djihadistes d'AQMI, Mujao et Ansar-Dine, a une position idéale pour gagner le Niger par la route.
  • Niamey

    après avoir traversée la frontière malienne, les migrants se retrouvent dans la capitale nigérienne.
  • Bamako

    capitale du Mali, première étape majeure des migrants ouest-africains vers la Libye
Toutes les routes convergent vers la Libye dont les côtes se situent à moins de 160 milles nautiques de Lampedusa, la plus grande des îles Pélages et la porte d’entrée en Europe.

Le nombre de migrants en Libye est très difficile à estimer, les ONG et les ambassades ayant quasiment toutes déserté le pays en raison des affrontements entre les différentes factions qui luttent pour le pouvoir depuis la chute Mouammar Kadhafi, en 2011.

La guerre civile qui a suivi la chute du régime de Kadhafi en octobre 2011 a encore aggravé la situation des migrants, désormais confrontés aux affrontements entre deux gouvernements rivaux.

Venus essentiellement de la corne de l’Afrique (Somalie, Ethiopie, Erythrée),les migrants de passage en Libye sont de plus en plus tentés de traverser la Méditerranée.

Migrants africains
Mohammar Kadhafi

Une très large partie d’entre eux quitte les côtes libyennes pour rejoindre l’Italie. Outre l’Europe, de plus en plus de migrants en provenance de Libye se rendent en Tunisie pays avec lequel la Libye partage une frontière de 460 km.

Depuis 2011, près de 2 millions d’entre eux y ont trouvé refuge. Un afflux qui risque de fragiliser un Etat lui-même engagé dans une délicate transition démocratique, et qui n’arrive plus à faire face à cette arrivée massive, en particulier au niveau sanitaire. D’autres choisissent de transiter par la Tunisie pour rejoindre ensuite l’Europe.

En matière d’immigration la situation est actuellement hors contrôle pratiquement dans toute l’Europe. 

Tous ces immigrants économiques, musulmans militants ou non sont en train de prendre pied en Europe, non pour s’y intégrer et s’y fondre, mais pour s’y implanter, s’en nourrir et changer l’Europe de fond en comble. La majorité de ces immigrants, viennent en envahisseurs et en pillards. Ils’engouffrent en Europe et nous livre une guerre de moins en moins non-violente.

L’actuelle immigration incontrôlée, débridée et invasive est la nouvelle arme de destruction massive contre nos peuples européens.

L'immigration de masse est un phénomène dont les causes sont habilement dissimulées par les élites politiques, et la propagande multiculturelle est employée pour le dépeindre comme inévitable. Dans ce dossier, nous avons l'intention de prouver une fois pour toutes, que l'immigration de masse n'est pas un phénomène spontané. Ce que les élites tentent de présenter comme une fatalité de la vie moderne, est en fait le produit d'un plan conçu autour d'une table et préparé au cours des décennies, pour changer complètement le visage de notre continent.


Démocratie Nationale s'oppose à L'islamisation de la Belgique et de l'Europe

+ 153% d’entrées clandestines en Europe

Les entrées clandestines en Europe ont augmenté de 153%, soit plus de 230 000 illégaux en un an.

Les conséquences de la déstabilisation de l’Afrique du Nord (Libye) et du Proche-Orient (Syrie-Irak) se font sentir sur l’Europe.

Selon les chiffres de l'agence européenne de contrôle des frontières,

- le nombre d'entrées illégales dans l'Union européenne a augmenté de 153 % entre 2012-2013 et 2013-2014, passant de 90 924 à 230 901,

- le nombre de séjours illégaux de 21 %, passant de 337 358 à 409 136.

- Les demandes d'asile ont augmenté de 38 %14.

En 2011, d'après Europol, 80 % des migrations clandestines sont à un moment ou à un autre organisées par le crime organisé.

Paris Rue Dejean en 2014
Pin It

Démocratie Nationale

© 2011 - 2018 - DÉMOCRATIE NATIONALE - Tous droits réservés