Articles

l'actualité

Pieter Kerstens

Pieter Kerstens est un militant historique du combat nationaliste européen et l'un des principaux militants nationalistes en Belgique.

Il fut l'un des principaux responsables du Front de la Jeunesse et du Parti des Forces Nouvelles durant les années 1970-1980. Aujourd'hui il dirige l'Alliance Bruxelloise Contre le Déclin (ABCD).

Chef d'entreprise franco-flamand, Pieter Kerstens est également un collaborateur régulier à Synthèse nationale, au National et à la tribune libre de Démocratie Nationale

DÉSOBÉISSANCE CIVILE OU RÉBELLION ?


De multiples naturalistes, anthropologues, historiens et scientifiques ont étudié les phénomènes de migrations et remarqué qu’il existe un seuil de « tolérance ».

Lire la suite...

Un salmigondis de losers décadents !

De Cohn-Bendit à Anne-Marie Idrac, en passant par Robert Hue, François Bayrou, la famille Klarsfeld, Alain Madelin, Jean d’Ormesson, Bruno Lemaire, Jacques Attali, Laurence Parisot, Dominique Perben, Bernard Kouchner, sans oublier Sarközy l’homme du Kärcher , tous les vieux crocodiles de l’Hexagone ont rejoint ou appellent à rallier le marigot du gourou Macron.

Lire la suite...

LE BELGIKISTAN, SANCTUAIRE DU TERRORISME

On aura beau dire et répéter que l’Islam « n’est pas radical »,n’importe quel enfant de 8 ans aura constaté que : TOUS LES IMMIGRES NE SONT PAS MUSULMANS - TOUS LES MUSULMANS NE SONT PAS DES TERRORISTES - MAIS TOUS LES TERRORISTES SONT DES IMMIGRES !

Lire la suite...


Rendus IRRESPONSABLES, ils n'ont plus que des caprices d'enfants

L'Etat-Providence fut initié en Suède par le socialiste Olof PALME qui dirigea le pays de 1969 à 1976 et de 1982 à 1986. Durant ces périodes, les dépenses sociales avaient explosé et les impôts avaient atteint un sommet avec un taux prohibitif de 105% sur certaines tranches de revenus. Cette « rage taxatrice » avait poussé de nombreux suédois à quitter le pays pour des cieux plus cléments, à l'exemple du metteur en scène Ingmar BERGMAN qui s'expatria aux USA.

Lire la suite...


La roche Tarpéienne est proche du Capitole

À la veille d'élections locales, régionales ou nationales en Europe, examinons avec le recul ce qui est advenu, l'an passé, lors des européennes.

Alors que dans la plupart des pays d'Europe les partis nationalistes ont pu progresser le 25 mai dernier, l'exception notable de l'Intérêt flamand (VB, Vlaams Belang) en Belgique restera un « cas d'école » !

Pour perdre, d'une élection à l'autre, la moitié de ses électeurs et 75 % de ses parlementaires (européens, fédéraux et régionaux) il faut le faire ! Et ce ne sont pas les diverses mises en garde qui ont manqué depuis 2005... Quand on change de logiciel, que l'on adopte les « règles du jeu » du Pouvoir et que l'on cherche la « respectabilité » à tout prix, il ne faut pas alors s'étonner que les électeurs rejoignent les partis du système, à tort ou à raison, mieux placés pour répondre à leurs attentes.

Lire la suite...