1. Institutions et démocratie

1. Institutions et démocratie

Sommaire :


Introduction


L'avenir ne se prévoit pas, il se construit.

Héritiers de la Grèce antique, du monde romain et de plusieurs siècles de civilisation chrétienne, les Belges et les Européens se caractérisent par leur soif de liberté, de créativité et de responsabilité.

L’homme de chez nous est un être de culture, de nature et de spiritualité. Il est fait pour vivre avec les autres et pour les autres, créant ainsi un peuple, une unité de destin face à l'universel. Ensemble, nous incarnons un génie propre, une culture et une histoire.

 

Il est temps pour nous de rompre avec les utopies universalistes et mondialistes.
Redevenons ce que nous sommes, soyons fiers de notre identité.
Redécouvrons nos origines, nos racines et préservons-les.

 


Soyons exigeants en matière de liberté et d'information.

  • Développons notre esprit critique et celui de nos enfants, expliquons leur l'Histoire, cette histoire si redoutée par ceux qui s'évertuent à dissimuler les périodes d'émancipation de nos peuples, ceux qui s'évertuent à nous mentir et à nous culpabiliser.

  • Ne soyons pas dupes et exigeons de décider nous-mêmes de notre avenir en imposant le référendum d'initiative citoyenne.

  • Le vote blanc doit être institué.

  • Les petits partis doivent être représentés (signatures anonymes des Elus) et doivent pouvoir s'exprimer.

 
Ne soyons pas des moutons... qu'on conduit à l'abattoir.

  • Démocratie Nationale entend garantir, préserver, recouvrer l'indépendance nationale et la liberté dans une Europe libérée du nouvel ordre mondial. Cet ordre, dont les motivations secrètes sont la destruction de notre civilisation parviennent insidieusement à lobotomiser nos cerveaux d'hommes libres, à étouffer les canaux de notre énergie vitale afin de nous entrainer sur la voie mortelle du déclin moral.

  • Opposé à la politique de la pensée unique, Démocratie Nationale entend également rétablir l'indépendance intellectuelle menacée par une arme redoutable au service de la dictature de la pensée qu'est le terrorisme intellectuel. Le but de cette dictature tente à réduire chaque individu au rang de consommateur dans un monde ultra-libéral dont les nouveaux détenteurs de pouvoir sont les élites bien pensantes au service de la mondialisation.

  • Identité et solidarité sont les pierres angulaires de notre volonté de restauration patriotique, identitaire et sociale. C'est autour de ces valeurs que s'articule le programme politique de notre mouvement.

 

Démocratie Nationale affirme sa foi en l’homme,
seule richesse véritable de la Nation.

 

L’attachement de la Nation à la libre expression de toutes les opinions, à la libre volonté du peuple belge de mener son destin, indépendamment de toute allégeance, doit rester intact.
Il apparaît toutefois aujourd’hui que le fonctionnement DÉMOCRATIQUE de notre Royaume est gravement entravé par :

  • Le non-respect de la résolution des droits de l'homme ;
  • Le cordon sanitaire ;
  • La politisation de la magistrature et de la haute administration ;
  • la soumission de nos lois à des autorités européennes non démocratiques ;
  • des institutions aux pratiques institutionnelles souvent peu conformes à l’impératif démocratique ;
  • les dérives dans l’exercice du pouvoir, qui renforcent le déficit démocratique, laissant disparaitre la défense de l’intérêt général au bénéfice de la défense d’intérêt particulier.

 

Un véritable redressement démocratique de la Belgique s’impose.

 

 Démocratie Nationale entend :