Les "crimes" de Bachar el-Assad info ou Intox ?

Rédigé par Marco SANTI

Depuis de nombreuses années, les dirigeants occidentaux et la majorité des médias publics font campagne pour une guerre en Syrie et portent des accusations d'une extrême gravité contre Bachar el-Assad, Président démocratiquement élu de la Syrie.

Que valent des accusations de cette gravité si elles ne sont pas recoupées et pourquoi des institutions comme le Haut-Commissariat des Droits de l’homme de l’ONU les reprennent-elles sans les vérifier ?

Faut-il rappeler une énième fois qu’à notre ère de la société de l’information, les médias dominants sont plus que jamais utilisés comme dispositifs d’influence géopolitique, servant à modeler et préparer les opinions publiques selon les objectifs stratégiques des grandes puissances ?

Accuser le régime syrien d’exactions de bombardements chimiques alors qu’aucun expert n’a été sur place pour déterminer la vraie origine des tirs par la balistique et le type de matériel employé met en doute la légitimité de toutes ces accusations.

Elles se basent sur des témoignages de "réfugiés", de photos douteuses qui sentent le "sur mesure" comme dans la première affaire où la mise en scène avait commencé 24 heures avant un bombardement dont on a tout lieu de penser qu’il "était prévu" donc organisé pour accuser Bachar El Assad.

Tous les médias bien entendu, sans aucune enquête probante ont accusé le régime et continuent comme le fait Human Right Watch dans son dernier rapport relayant quelques témoignages invérifiables d’opposants au régime. Généralement, ses accusations ne proviennent que d’une seule et même source : l’Observatoire syrien des Droits de l’homme, basé à Londres, dont les responsables requièrent l’anonymat.

 Hier pour l'Irak, aujourd’hui pour la Syrie, et demain, pour quel conflit serons-nous « roulés dans la farine » ?

Les crimes de Bachar Al-Assad depuis juin 2000 :

Les crimes du Président Al-Assad :

Quant à la « Révolution » Syrienne…

Source :  Communauté Syrienne de France et de Belgique

Marco SANTI

Proche-Orient, Manipulations, Révolution, Syrie, Bachar El-Assad, Marco SANTI, Mensonges, Désinformation